Rene Interview

Interview avec René Schudel

Sauver de la nourriture n’a jamais été aussi délicieux. 

René, toi et Lidl avez créé ensemble la «Cuisine zéro gaspillage». De quoi s’agit-il?
La Cuisine zéro gaspillage, c’est un recueil de plus de 100 recettes visant à éviter le gaspillage alimentaire à la maison. En fait, ce n’est pas sorcier du tout. C’est même vraiment facile à faire, et en plus, c’est vraiment bon! 

Comment en as-tu eu l’idée?
C’est un sujet qui me tient à cœur depuis longtemps. Forcément, en exerçant un métier de bouche, on connait le problème. Mais jusqu’à présent, les ménages et le grand public se sont trop peu penchés sur ce sujet. C’est justement ce que nous voulons changer avec la Cuisine zéro gaspillage.

Crois-tu que les Suisses sont réceptifs à ce sujet?
Je pense en tous cas que les Suisses y sont nettement plus attentifs qu'auparavant et qu'ils s’intéressent davantage à la chose: il y a aussi de plus en plus d'applications sur le sujet, des bars alimentaires avec des «repas d'hier», des réfrigérateurs collectifs, etc. Pour que les ménages y contribuent davantage, j’ai voulu aborder le sujet différemment en démontrant que sauver de la nourriture pouvait être super délicieux. Et tous ceux qui réaliseront les recettes chez eux feront le même constat!

Mais ne s’agit-il pas d’un énième recueil de recettes comme il en existe déjà des milliers?
Pas du tout, car de nombreuses recettes du livre de cuisine sont plutôt exigeantes, que ce soit au niveau des ingrédients ou de la méthode de préparation. Et notre approche est différente: l’objectif de la Cuisine zéro gaspillage n’est pas de réaliser des recettes originales, mais de transformer en un repas simple et délicieux des produits que pratiquement tous les ménages suisses ont dans leur cuisine. C’est pourquoi vous ne trouverez aucune recette pour laquelle il vous faut du homard ou de la papaye.

D’où viennent les recettes? Un cuisinier les a-t-il tout simplement dans son placard?
Non, elles ont vraiment toutes été créées pour ce recueil. Nous avons examiné quels sont les aliments qui, en Suisse, sont le plus souvent jetés avant d’avoir été utilisés. Ensuite, il s’agissait de combiner ces ingrédients de manière simple mais appétissante. C’est en quelque sorte la «recette des recettes» (rires)! Plus sérieusement: même la meilleure des recettes ne vaut rien si elle est trop compliquée, car nous voulons que les gens fassent la cuisine!

Quelle suite pour la Cuisine zéro gaspillage? S’agit-il d’un projet unique?
Dans un premier temps, il s’agit d’observer la réaction des gens pour savoir si le projet leur plait. Et surtout de savoir s’ils trouvent nos recettes aussi délicieuses que nous! Mais l’objectif est certainement de compléter la Cuisine zéro gaspillage avec de nombreuses autres recettes qui, dans la mesure du possible, intègrent tous les ingrédients concernés. Lidl Suisse lutte déjà activement contre le gaspillage alimentaire, et avec la Cuisine zéro gaspillage, nous offrons aux ménages une formidable opportunité d’aborder le sujet dans leur propre cuisine. Et il y a bien sûr déjà des idées et des projets au-delà de cette échelle: le sujet du gaspillage alimentaire mérite en effet d’être examiné sous de nombreux autres angles. Cela nous concerne tous, pas uniquement les cuisiniers.

Merci pour cette interview, René.